Mansour M’henni a traduit en français le recueil de poésie d’Adam Fethi, Le Souffleur de verre aveugle, pour l’Institut de Traduction de Tunis (Itrat) qui vient de le publier (novembre 2017).

Dans sa préface, M. M’henni écrit: « La quête adamienne s’inscrit à la fois dans l’espace culturel le plus large, jusqu’à l’entière humanité étendue dans le temps et dans l’espace, et dans l’espace intérieur de la personne jusque dans les interstices les plus profonds de son affect et de son intellect. Tout est porteur d’une chance de sens et d’abord les mots de la langue dont on sent encore plus la gravité quand on passe par l’épreuve de la traduction ».